Pigeon Voyageur - Colombophilie - Aviator's Loft

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

26 Aug

Le Yaourt, oui ou non ?

Publié par colombophilie  - Catégories :  #Articles Zsolt Talaber

Le Yaourt, oui ou non ?


Dr Zsolt Talaber

 


J'ai publié un article sur les antibiotiques, les probiotiques et les yaourts il y a quelques semaines dans le magazine WINNING et j'ai reçu beaucoup de retours sur ce thème. Certains amateurs ont écrit sur leurs bonnes expériences dans utlisation aussi bien des probiotiques que des yaourts. D' autres amateurs m'ont dit qu'ils se servaient des probiotiques, mais pas de yaourt, car les bactéries dans les yaourts destinés à la consommation humaine ne colonisent pas très bien le tractus digestif des pigeons. Donc, ils ne se servent pas de yaourt mais uniquement d
es probiotiques.

Eh bien, c'est assez vrai, les bactéries du yaourt ne peuvent pas très bien coloniser le jabot et les intestins des pigeons. Mais elles peuvent s'y multiplier, et cela est mieux, beaucoup mieux que rien. Parfois, cela peut être très utile pour les pigeons. Voyons à quel moment.

J'ai décrit dans mon livre et dans certains articles sur internet une nouvelle méthode; lorsque nous traitons les pigeons avec des antibiotiques et leur donnons des probiotiques en même temps. A ce moment nous détruisons non seulement les pathogènes mais aussi les bactéries de certains probiotiques, et il faut donc choisir un antibiotique qui détruit les pathogènes mais laisse les bonnes bactéries du probiotique en paix.


Avec un peu de chance on peut trouver une telle paire antibiotique-probiotique. Dans ce cas, nous n'aurons pas à attendre la fin du traitement antibiotique pour commencer à donner des probiotiques à nos pigeons. Ce probiotique peut être donné dès les premiers instants du traitement antibiotique. La flore intestinale active et donc la digestion normale peut être maintenue tout au long du traitement ce qui est, en soi, une victoire. Ce traitement parallèle permettra d'accélérer la récupération de l'oiseau malade de façon plus importante.

Toutefois, si nous ne sommes pas chanceux, nous ne trouvons pas un telle paire antibiotiques-probiotiques. Eh bien, dans ce cas, c'est là que nous devons cultiver les bactéries de certains yaourts. Si nous trouvons un antibiotique qui détruit l'agent pathogène, mais ne détruit pas les bactéries du yaourt alors nous pourrons donner cet antibiotique et le yogourt en même temps. Nous savons que les bactéries du yaourt ne peuvent pas coloniser mais elles peuvent se multiplier, ce qui est très important pour le maintien de la digestion normale et de la protection. Lorsque nous arrêtons le traitement antibiotique, alors, nous pouvons commencer à donner certains probiotiques fait pour les pigeons en remplacement du yaourt et ces bactéries peuvent se multiplier et coloniser. Donc, il n'y aura pas de période de latence et d'intestins stériles sans les bonnes bactéries dans le système intestinal.

En conclusion nous ne pouvons pas dire que les yaourts sont meilleurs que les probiotiques spécialement faits pour des pigeons. La seule raison de donner à la fois des probiotiques et des yaourts est d'augmenter les chances de trouver des souches résistantes à l'antibiotique utilisé. Selon mon expérience clinique, ce traitement parallèle accélère énormément la récupération des oiseaux malades.

 

 

yaourt.jpeg

Commenter cet article

Archives

À propos

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog