Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

15 Jun

La Coccidiose

Publié par colombophilie  - Catégories :  #Articles Colin Walker DVM

La Coccidiose


Dr Colin Walker

 

Dans mon dernier article, j'ai discuté de la maladie la plus fréquente empêchant de bons pigeons de réussir des performances sur les concours, à savoir le chancre humide. Cet article décrit un deuxième problème qui peut aussi avoir des implications, la coccidiose. Il est interessant de savoir comment mettre fin à ce problème, qui demeure étonnamment commun, et qui peut également affecter les performances de vos pigeons en concours.

Qu'est-ce que c'est?

Les coccidies sont un groupe d'organismes parasitaires qui ont l'étonnante capacité de se reproduire sexuellement et asexuellement dans divers organes du corps. Il y a beaucoup de types différents. Certains se reproduisent dans les reins, d'autres dans le foie, certains sont transportés dans tout le corps via les globules rouges, mais le plus commun chez les pigeons voyageurs affecte l'intestin.

Fondamentalement ce qui se passe est que cet organisme libère des œufs qui sortent dans les excréments. Ceux-ci doivent rester dans l'environnement pendant au moins deux jours pour devenir infectieux. Cependant ils deviennent infectieux plus rapidement dans des conditions humides. Une fois infectieux, si un pigeon avale accidentellement un de ces œufs, il se déplace vers l'intestin et éclos. Dans le type courant de coccidies chez les pigeons quatre « larves » sortent de chaque œuf. Là elles s'incrustent dans la paroi intestinale où, initialement, elles se reproduisent de façon asexuée, simplement en se divisant de diviser de sorte que deux deviennent quatre qui deviennent huit etc


Après un certain temps ces « larves »se différencient en mâles et femelles. A partir de cet instant elles se reproduisent sexuellement conduisant à la formation des œufs. Ces œufs retournent dans l'intestin avant de sortir du corps dans les excréments. De cette façon le cycle de vie est complet.

 

coccidies.jpg

 

Quelle est la signification de la coccidiose?

Lorsque les parasites se reproduisent dans la paroi de l'intestin ils l'endommagent. Cela signifie que l'intestin ne plus digérer les aliments et absorber les nutriments correctement. Les jeunes affectés perdent habituellement un peu de poids et commencent à devenir un peu trop tranquille. Souvent, chez les pigeons de course cela se manifeste par une baisse de forme. La production de poudre de plume s'arrête et certains oiseaux développent une «pica »- ils picorent les perchoirs ou mangent des excréments, apparemment pour trouver les nutriments dont ils manquent.

D'égale importance pour les pigeons de course est que la paroi intestinale inflammée suite réellement un fluide inflammatoire dans l'intestin de sorte que le pigeon perd les protéines des tissus et du sang.
Lorsque nous faisons une prise de sang pour les tests sur des sujets avec la coccidiose, nous constatons que les globules rouges et le niveau de protéines totales dans le sang sont faibles. Ce faible taux de protéines totales entraîne une fatigue absolue, même après un exercice modéré car, bien sûr, les globules rouges transportent l'oxygène dans tout le corps. Les pigeons atteints de coccidiose deveniennent donc essoufflés et fatigués, même après un exercice modéré. Même les faibles infections ont des effets drastiques sur les performances et le rendement particulièrement sur la vitesse ou la distance.

Que faire?

Comme pour le chancre humide, les pigeons doivent être exposés à des coccidies quand ils sont jeunes pour former une immunité naturelle. Traiter à plusieurs reprises des jeunes pigeons sains n'a pas de sens. Certes, cela signifie qu'ils n'ont pas de coccidies mais à un moment ce traitement devra cesser. Comme ils n'auront pas eu d'exposition, leur immunité serait faible et ils seront en fait très vulnérables à la maladie quand ils seront adultes. Traiter régulièrement de cette manière interrompt tout simplement l'exposition en cours dont ils ont besoin pour former une forte immunité naturelle. Garder le colombier propre et sec limite l'exposition et dans la plupart des cas rend le traitement inutile.

Si les niveau de la coccidiose augmente chez les pigeonneaux cela rend habituellement certains d'entre eux un peu trop tranquille et gonflés et certains développent des fientes vertes ou liquides. Si certains de vos pigeonneaux montrent ces symptômes ne pensez pas qu'il s'agit à coup sûr de la coccidiose. Contactez un vétérinaire ayant une expérience aviaire pour vérifier certaines fientes sous le microscope. Si elle est diagnostiquée et que niveau a atteint le point où il compromet leur développement les pigeons doivent être traités. Le traitement des jeunes oiseaux n'est donné que si le parasite est à l'origine de la maladie clinique et compromet leur développement. Chez les pigeons de courses la situation est totalement différente. Les amateurs devraient faire vérifier les fientes de leurs pigeons plusieurs semaines avant la première course et si des coccidies sont présentes ils doivent être traités. Il est bon de laisser les pigeonneaux se faire une forte immunité naturelle autant que possible, mais alors il faut faire controler les fientes d'oiseaux avant les concours pour s'assurer qu'aucune infection n'est présente. Si des coccidies sont présents, l'équipe doit alors être traitée afin de s'assurer de se lancer dans les concours avec des oiseaux sains.

En résumé permettre une exposition à la maladie contrôlée chez les jeunes oiseaux à travers le maintien d'un colombier propre et sec et éviter de traiter à moins que le parasite ne rende réellement les pigeonneaux malades. Dans la plupart des cas, vous trouverez lors de la vérification des oiseaux avant la première course qu'ils sont exempts de la maladie après s'être forgé une forte immunité naturelle. Cependant, cela ne devrait pas être négligé et le contrôle est essentiel. Toute trace de l'infection doit être traitée avant de la course pour que les oiseaux puissent donner leur meilleur.


Surveillance de la maladie pendant les concours

Pendant les concours le niveau de coccidies chez les oiseaux devraient être au zéro absolu. Les déjections doivent être régulièrement contrôlées au microscope pendant toute la saison. Lorsque le problème est identifié, il doit être traité. Les oeufs sont visibles à un agrandissement de cent fois. Il semble qu'aussi peu qu'un œuf sur chaque deuxième ou troisième x100 champ de microscope suffit à compromettre les performances.

Traitement

Il existe toute une gamme de traitements disponibles contre les coccidies. Beaucoup sont des dinosaures pharmaceutiques et doivent être évités. Celui que j'ai souvent utilisé et recommande est le toltrazuril

1.le toltrazuril

Le Toltrazuril est vendu sous la marque "Baycox". La raison pour laquelle je l'aime est qu'il ne doit être donnée que pendant deux jours pour être efficace et il est très sûr. «Baycox» exige seulement un traitement de deux jours. Cela signifie que si la maladie est diagnostiquée tôt dans la semaine le traitement peut être donné avant la prochaine course. Le médicament fonctionne d'une manière étonnante. Elle imite la vitamine B. Cela signifie que le parasite "pense" que toltrazuril est en fait la vitamine B et l'ingère dans son système, et une fois à l'intérieur la drogue tue alors le coccidie. Un autre avantage de "Baycox" est qu'il peut être combiné à aucune autre, traitement par exemple le chancre ou une infection respiratoire mais pas avec des suppléments de vitamines qui contiennent de la vitamine B. Une supplémentation en vitamine B annule l'effet de la drogue. La coccidiose humaine est commune apparemment chez les personnes atteintes du sida. Un ami médecin m'a dit que le toltrazuril était aussi utilisé dans ce cas.

La dose de «Baycox» est 6mg/kg. Comme la solution est 25 mg/ml cela fonctionne à 3ml/1L d'eau potable. Cette solution est faite fraîche chaque jour et donnée dans l'eau de boisson pendant deux jours d'affilée. Comme je l'ai mentionné, d'autres médicaments peuvent être mélangés, sauf les vitamines du groupe B.

2. amprolium

Vendu dans une gamme de marques. Un médicament efficace qui a l'inconvénient de devoir être donnée pendant cinq jours pour éliminer l'infection.

3. antibiotiques soufrés

Les antibotiques soufrés tels que le triméthoprime/sulphadiazine ont une action contre les coccidies, mais ils sont essentiellement des médicaments antibactériens qui interfèrent également dans la reproduction des coccidies. Leur propriété anti bactérienne est généralement un inconvénient, car ils ont tendance à tuer les bonnes bactéries dans l'intestin.


Comme avec la plupart des médicaments de nos jours, la résistance à tous les médicaments ci-dessus est possible et un traitement efficace ne peut jamais être assuré même si le médicament est utilisé correctement. De ce fait il est trés important de vérifier les excréments après traitement afin de s'assurer qu'il a bien fonctionné.

Il est intéressant de voir qu'au cours de la saison des course, les pigeons semblent souvent entrer dans une cascade négative de maladies de sorte que si une maladie apparaît ,souvent elle affaiblit les oiseaux ce qui les prédisposent à contracter d'autres maladies. À ma clinique, nous constatons souvent que les oiseaux avec des coccidies ont également du chancre humide. Beaucoup de mes clients sont éloignés de la clinique et même s'il peut être facile d'envoyer par courrier des fientes il peut être plus difficile à réaliser sur des oiseaux vivants. Je trouve que les oiseaux qui ont coccidies dans leurs excréments ont souvent le chancre humide. Et si vous envoyez des excréments par courrier à votre vétérinaire aviaire et qu'il/elle trouve des coccidies et il n'est pas possible de prendre des pigeons pour une culture de jabot [ pour rechercher un chancre humide] du fait que, s'ils ont des coccidies le chancre humide peut également être impliqué. Si nécessaire, le "Turbosole" (contre le chancre humide) et "Baycox» peuvent être mélangés à l'eau de boisson

Dans les prochains articles je vais discuter des meilleurs moyens pour contrôler l'infection des voies respiratoires et des vers parasitaires.

 

Dr. Colin Walker BSc. BVSc. MACVS (Avian Health)

Melbourne Bird Veterinary Clinic

Australia

Commenter cet article

richert denis 29/06/2011


Bonjour je suis un colombophile qui débute et jais du mal à me positionner pour savoir quoi faire concernant les traitement donc je lie avec grand intérêt


Archives

À propos

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog