Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

21 May

L'importance d'un pigeonnier sain (2)

Publié par colombophilie  - Catégories :  #Articles Marcel Gortzen

L'importance d'un pigeonnier sain (2)


Connaissance des pigeons?

 

Marcel Gortzen (D)



Il y a quarante ans, l'auteur de ces articles, Gerhard Schlepphorst, a été commissionné par un fabricant d'aliments pour pigeons pour faire un film sur 40 top colombophiles en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique. Il revint du tournage avec des tonnes de conseils sur leurs systèmes, leurs remèdes, leurs méthodes et beaucoup plus. Il se sentait riche comme un roi avec toutes ces nouvelles connaissances et attendait avec une grande confiance la saison des courses à venir. Mais tout en faisant une analyse approfondie de tous ces conseils il eu un réveil brutal. Il comprit que s'il voulait appliquer toutes les connaissances nouvellement acquises les semaines seraient trop courtes.
Il y avait beaucoup de conseils contradictoires se trouvant dans ces notes. Il n'était pas possible que les bons résultats que tous ces amateurs avaient atteint étaient dûs à la diversité des remèdes, des systèmes, des conseils et même des bouteilles avec lesquels ils l'avaient renvoyés chez lui. Il était impossible de trouver un dénominateur commun, il y avait tellement de différences !

De l'un de ces amateurs et peut-être le plus célèbre et légendaire champion des Pays-Bas, Staf Dusarduyn de Groede, il reparti chez lui avec seulement la réflexion suivante.

"Gerhard, vous avez appris à connaître un grand nombre de bons colombophiles. Ne faites pas l'erreur d'adopter l'ensemble de leurs systèmes et leurs secrets. "

"Il y a une chose en particulier sur le sport colombophile dont vous devez vous rappeler."

"Le meilleur colombophile ne connaît rien de ce sport, tant qu'il n'a pas un colombier sain et fonctionnant bien."

... "Alors quel est le point d'achoppement de l'ensemble des conseils, des remèdes et des systèmes de tous ces champions."

«Il y a davantage de mauvais pigeonniers qu'il y a de mauvais colombophiles et de mauvais pigeons. Un pigeon moyen dans un bon colombier aura de meilleurs résultats qu'un super crack dans un colombier moyen. "

Voilà
les sages paroles de ce colombophile très qualifié et l'un des plus prospère du sport colombophile.

Il a ajouté:

"Si vous voulez vraiment savoir si un colombophile sait pourquoi il joue si bien alors demandez-lui de vous montrer ses cinq meilleurs pigeons. Examinez les très attentivement et ,en particulier, veiller à la façon dont les plumes sont serrées au corps des pigeons et combien ils sont légers même si leurs muscles sont remplis et ronds. "

Après cela demandez lui de voir d'autres sections.

Si les pigeons dans les autres sections ne sont pas aussi lisses ou légers ou aussi couronnés de succès que ceux de la première section, cet éleveur ne sait pas pourquoi il joue si bien, mais a seulement par accident une section où tout fonctionne correctement.

Ce qui à cette époque n'était pas clair a été confirmé de plus en plus souvent au fil des années.
Plus tard, le champion de Nuenen, dans le Brabant, Wout Smeulders fut totalement d'accord avec les citations de Staf Dusarduyn. Il a également dit que le bon vol était directement lié à un bon climat dans le pigeonnier.

Parfois, vous lisez dans un reportage qu'un éleveur a des pigeons qui arrivent à maturité seulement lorsqu'ils ont un ou deux ans. Souvent, nous pouvons déterminer que cet éleveur a une section qui fonctionne mal où ces pigeons sont logés.


Les pigeons devraient apparaître comme s'ils avaient été polis, très lisse, avec les plumes serrés contre leur corps. En mains ils doivent être ronds comme des ballons sans avoir de poids dans chacune des sections du colombier.

Le savoir colombophile d'un champion national

Un bon exemple du savoir colombophile a été obtenu en faisant un reportage sur un tout nouveau champion national en Allemagne. Au cours de la visite, nous avons d'abord examiné les pigeonneaux et des yearlings. Cela n'a pas laissé une très bonne impression.
Ils avaient tous des plumes rugueuses et portaient encore beaucoup de vieux duvet. En main ils paraissaient comme des poulets de chair, ils étaient si lourds. Ils s'entraînaient à peine. Selon l'amateur ces jeunes oiseaux et ces yearlings avaient été joué et entrainés légèrement sans qui tous se seraient perdus. Les reproducteurs étaient également en mauvais état.

Vous pouvez imaginer le journaliste se gratter derrière les oreilles avec étonnement.
«Comment dieu est-il possible que ce colombophile soit devenu champion national. Si les veufs âgés ressemblent à ces pigeons nous ferions mieux oublier tout ce que nous avons observé et appris dans le passé. "

Mais dans la section des vieux tout était totalement différent. Ici les pigeons ressemblaient à des images. Les plumes étaient lisses, tendues et serrées, les muscles étaient ronds et les oiseaux pesaient peu. C'était comme si vous visitiez un amateur tout à fait différent.


Les yearlings qui restaient après la saison furent transférés dans la section des vieux pigeons et changèrent du jour au lendemain. Ils devinrent rapidement serrés et lisses, sans poids, comme les vieux oiseaux restants dans cette section.


Ce champion n'avait pas non plus remarqué pourquoi il était devenu un champion. La remarque «Les pigeons ne mûrissent pas tôt" était une excuse inconsciente pour le mauvais climat dans les sections des pigeonneaux, des yearlings et des reproducteurs.

Nous devons dire qu'il y a certaines familles de pigeons de fond qui ont une maturité tardive.

Vous pouvez voir que dans une section les pigeons volent les championnats nationaux alors que dans les autres sections, ils volent comme des oiseaux moyens avec peu de résultats.


027

Une magnifique jeune femelle 2010 Van Breemen

qui respire l'intelligence

 

Que pouvons-nous apprendre de cela?

Nous devons comprendre que les meilleurs systèmes et secret s(?) ne fonctionnent que lorsque le colombier réunit toutes les conditions nécessaires, un colombier où les pigeons se sentent à l'aise et y restent facilement en bonne santé.


De quelle utilité sera la méthode de ce champion national si les conditions de votre propre colombier sont aussi mauvaises que celles de ses pigeonneaux, yearlings et reproducteurs ?

Le système "Killer" des ces amateurs et leurs méthodes d'alimentation sont parfois inefficaces à seulement 5 mètres de la section où ils fonctionnent et parfois sous le même toit !!!!!!!!!!

Avec des expériences similaires on entend souvent: "Les pigeons seuls ne suffisent pas, vous devriez également avoir l'amateur avec eux". Cela devrait devenir une histoire ancienne.

Cela ne serait il pas mieux si nous disions:
«Outre les pigeons nous devrions également acquérir un bon climat au colombier, car l'expérience nous enseigne que les As pigeons et vainqueurs de premier prix sortent souvent d'une section spécifique du colombier, celui qui remplit toutes les conditions nécessaires.

Il ne faut pas se méprendre sur le sens du mot "confortable", parce que la différence entre un colombier au bon fonctionnement (confort) et un beau colombier peut être énorme.


On entend souvent un amateur sur le «déchet» qu'il a acheté ou qu'on lui a donné, tandis que d'autres amateurs ont réussi avec les pigeons du même colombier ou de la même lignée.

Trois principes fondamentaux

Nous ne pouvons pas répéter ce qui suit assez souvent:

· Lumière

· Oxygène
· Sans courants d'air sont les seuls grands "secrets" vers le chemin du succès.

Si pas assez d'attention n'est accordée à ces trois principes fondamentaux, nous pouvons acheter des pigeons de partout et essayer tous les «secrets» dans le monde, nous pouvons être certains qu'ils n'auront pas le moindre succès.


Afin de souligner l'importance du sujet de l' «environnement» et des «conditions», nous dirigeons notre attention sur ceux qui affirment encore et encore: «les pigeons doivent s'adapter à ma situation, sinon il ne sont d'aucune utilité pour moi".

Est-il possible pour un être vivant de s'adapter?

Ne sont-ils pas ces gens qui se plaignent de la même façon s'ils doivent travailler dans une zone de courants d'air?


Ne vous diront-ils pas que vous êtes fou si, au milieu de l'hiver, vous semez des radis dans votre jardin ou tentez d'élever des poissons tropicaux dans le ruisseau à l'arrière de votre jardin?

Ils n'auront jamais l'idée de placer la belle fleur qu'ils viennent d'acheter chez le fleuriste dans leur cave froide et sombre. Ils savent très bien qu'elle n'a aucune chance de survivre dans ces conditions. Même si elle a reçu la bonne quantité d'eau, la bonne quantité d'engrais et tous les autres soins nécessaires, rapidement elle viendrait à dépérir et mourir. Il ne servirait même à rien de faire appel à un spécialiste des plantes pour tenter de sauver cette fleur si nous avons essayé de la garder dans ces conditions.

Ils ne comprendraitent probablement pas pourquoi, quelqu'un qui aurait essayé de faire pousser une plante dans les conditions décrites ci-dessus, irait se plaindre auprès du fleuriste de lui avoir vendu une plante de mauvaise qualité ou de blâmer la plante elle-même parce qu'elle n'a pas prospérer avec de la nourriture et de l'eau.

Toute personne normale sait que la fleur a besoin de lumière, certains types de plantes préfèrent le soleil direct et certaines autres préfèrent l'ombre, mais sans aucune lumière elles ne peuvent pas aller bien.

Ce n'est qu'un petit exemple de l'importance entre le «tout» et le «rien». Ce n'est pas différent dans le sport colombophile.

Parfois, la façon dont les oiseaux sont gérés étonnerait ceux qui regarde la colombophilie de l'extérieur. Nous recevons d'un bon amateur (fleuriste) avec un colombier au climat modèle (effet de serre) un pigeon (plante) et le plaçons dans notre propre colombier (cave) où rien jusqu'à présent rien de valable ne s'est passé et nous nous mettons en colère si la nouvelle acquisition ne fait rien de bon


660-07

Zware Najonge, un croisement

Ludo Claessens x Oliviers-Devos par Debecker (B)

 

Le cercle est préprogrammé

Ils se plaignent à leurs amis et connaissances à propos des mauvais pigeons qu'ils ont obtenu chez d'autres amateurs. Le pigeon est vendu à quelqu'un d'autre et ils se plaignent encore plus fort lorsque le nouveau propriétaire a de la chance et élève un As de cet oiseau d'une qualité prétendument pauvre.
Et ainsi de suite!
Un autre bon amateur est découvert et de nouveaux pigeons sont achetés.
Encore un mauvais achat!
... Et encore une fois la faute incombe à l'éleveur chez qui les oiseaux ont été achetés.

La recherche minutieuse des systèmes et des produits miracles ainsi que les bons pigeons de colombophiles à succès n'ont pas apporté de réussite, alors la faille doit se trouver dans la méthode!

Maintenant, les méthodes d'alimentation des Champions nationaux sont copiées, et cela continue, une chose après l'autre! Le succès reste encore difficile à atteindre. Ils ne savent plus quoi faire, parce que chaque amateur à succès pratique différemment. C'est difficile à comprendre quand on est toujours en quête d'un secret ou d'un produit!

Alors doublons la dose ou donnons leur en quatre fois plus peut-être! C'est encore pire!
La frustration s'installe.Il en arrive au point où ils ne peuvent même plus croire leurs amis.

Ils se plaignent bruyamment "Ils en ont tous après mon argent, personne ne dit la vérité, comment un colombophile normal peut gagner quelques prix, etc etc"

Si seulement ils savaient que toute cette irritation et cette frustration est inutile, s'ils avaient d'abord pris les besoins du pigeon en considération

1. En premier lieu, un colombier sain est nécessaire!
2. Il est facile de garder les pigeons en bonne santé dans un pigeonnier sain!
3. Les pigeons sains font des prix!
4. Lorsque les pigeons font des prix, alors l'amateur devient tout à coup bien informé!

Toute autre ordonnance ne conduira jamais à la réussite !!!!!

Pigeon Voyageur - Racing pigeon

Commenter cet article

chris 05/11/2010 14:37


"Le meilleur colombophile ne connaît rien de ce sport, tant qu'il n'a pas un colombier sain et fonctionnant bien." et si Staf Dusarduyn avait vu juste ? me reste plus qu'à trouver le bon réglage
!!!(lol)
chris


Chris 23/05/2010 15:41


Noël De Scheemaecker avait donc raison : La forme prime sur la classe !!! certes un rossard en grande forme ne remportera jamais une grande course mais un pigeon aux origines nobles en sera
également incapable si il n'est pas en parfaite santé...au top de sa forme.

Je suis de plus en plus persuadé que le colombier est l'élément le plus important pour réussir.Je cherche toujours et nous avons décidé de ne plus attendre... les modifications sont réalisées
durant la saison... attendre la fin des concours et juger la saison suivante de l'efficacité des tranformations...c'est perdre un an !!!

Certains amateurs sont de bons observateurs et trouvent rapidement la solution...J'ai fumé des paquets entier de cigarettes dans mes installations mais en vain...je n'ai toujours pas trouvé la
solution...l'aération reste un probléme chez moi. Cette semaine,nous avons soulevé les faitières de plusieurs cms...nous jugerons prochainement de l'efficacité de cette transformation...Peut-être
que l'installation d'une VMC finira par s'imposer!!!

Cependant notre début de saison est plutôt satisfaisant (nous jouons la vitesse et le petit demi-fond)mais pour être tout à fait honnête je sais trés bien que cela je le dois à ma petite
pharmacie...toujours bien garnie... c'est une situation qui ne me convient absolument pas... mais tant que mes installations ne seront pas parfaites...nous serons obligés de multiplier les petites
cures contre la tricho et le coryza pour espérer faire autre chose que de la figuration.

Chris (bricoleur du dimanche qui va finir par transformer son joli PUNT en gruyère)


À propos

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION