Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

26 Jan

Croiser avec succès

Publié par colombophilie  - Catégories :  #Articles Van Breemen

Croiser avec succès


Steven van Breemen


 

Vous avez concentré un matériel d'élevage top niveau. Vous avez fait un premier croisement réussi. Le croisement a produit ce que vous considériez comme un type de pigeon presque parfait et a donné plusieurs super voyageurs et reproducteurs. Vous avez concentré ces gènes encore plus  et vous savez que si vous jouez avec la nouvelle génération vous pourrez presque automatiquement obtenir des super résultats en concours. L'avantage d'avoir des oiseaux qui peuvent résister à la consanguinité est que l'on peut les utiliser à la fois dans le colombier de course et dans celui de reproduction. Mais petit à petit les résultats sur les concours diminuent. Comme vous êtes un compétiteur vous voulez garder des performances de première classe. Vous recherchez des pigeons à croiser avec les vôtres. Vous êtes chanceux et trouvez un croisement très réussi. Maintenant, une question se pose: Comment faire pour aller plus loin?

Nous comprenons tous que ce n'est pas trop difficile de remporter des succès en croisant deux lignées consanguines. Les purs pigeons Janssen ont démontré cela à travers le monde. Mais nous sommes concernés par le maintien et la préservation de notre propre niveau élevé de performance. Habituellement ce qui semble être un croisement réussi baisse en qualité dans les générations suivantes.


Comment peut-on prévenir la dégénérescence de la qualité dans les générations futures? Cela est très difficile. Vous devez rechercher de meilleurs sujets ou, tout au moins, d'une qualité identique aux vôtres pour vous maintenir au même niveau. Ce qui est encore plus important, est que le nouveau matériel ne modifie pas trop notre base. Son but est de fournir un effet additif. C'est la partie difficile. Nous devons trouver des pigeons qui ont ce petit plus qu'ils vont transmettre facilement. Ce petit « extra » doit aussi être préservé après une génération de consanguinité en retour sur nos pigeons de base. C'est alors seulement que nous pourrons affirmer que nous aurons introduit un croisement réussi dans notre souche.

Nous devrons mélanger ce croisement réussi avec un partenaire consanguin de nos pigeons de base: un sujet consanguin présentant toutes les bonnes caractéristiques présentes dans notre famille.


À l'automne '92, j'ai choisi une jeune tardive dans une volière contenant 40 pigeonneaux au colombier de Daems & Zoon, Bevel, Belgique. Elle était la fille de leur lauréat National de Bourges. J'ai accouplé cette femelle à l'automne 93 à mon "Bonte Jaarling", un fils consanguin de mon mâle fondateur «De Goede Jaarling ». Leur fils, le H93-2353516, «Magic Olympic Grizzle" était un voyageur fantastique. Il a obtenu le droit de participer à l'Olympiade d' Utrecht, en Hollande. Il est devenu le 5e As Mondial en classe « Toutes-distances » et était le meilleur Yearling mondial. À l'échelle nationale, il fut 2e As en concours de fond d'un jour et 2ème As Général du «De Vredes Duif" Il était aussi était le meilleur pigeon dans la catégorie des fonds d'un jour du NPO. Ses frères, tels que « De Witkop » (4e National Orléans et deux semaines plus tard 2e National Bourges) et "De Wittentik" (vainqueur du 5e National Chateauroux), ont su également trouver le chemin du retour vers leur colombier avec succès. Sur ces concours les meilleurs colombophiles avaient envoyé la crème de leurs colombiers, les contingents se montant en moyenne à environ 10.000 participants par course.

 

1.21-5461 magicolympicgrizzle


Lorsque de tels résultats sont obtenus vous pouvez affirmer en toute confiance que vous avez un fructueux croisement et vous pouvez commencer à réfléchir sur la façon de les croiser en retour dans votre famille. J'ai accouplé une pleine soeur des pigeons nommés ci-dessus avec un demi-frère de son père « De Sturen » qui était un fils du super couple «De Goede Jaarling » et « Het Schoon Blauw». Leur fils "De Jonge Sturen" a dû rivaliser contre « De Jonge Baron » (un fils de "Yearling's Blue Lady" la soeur du "De Bonte Jaarling", ) pour le 1er National Etampes, terminant à la 2e place. Ensemble, ils avaient 9 minutes d'avance sur le reste de la concurrence.

 

Ils ont fait la même chose pour le colombophile danois John Engel. Il est venu acheter un fils de « De Bonte Jaarling» avec cette petite femelle Daems et l'accoupla à une fille de "De Klaren II» (également un fils de «De Goede Jaarling" et "Het Schoon Blauw») et "Tosca" (une fille hors du "De Bonte Jaarling"). Un fils de cet accouplement consanguin a gagné pour Arne Porsmose, le partenaire de John, en deux semaines, deux 1er prix provinciaux contre des milliers de pigeons. L'un d'e ces prix était assez bon pour faire de lui le 1er National et il avait un gigantesque survol de plus de 200 km par rapport aux points avants. Vous pouvez comprendre pourquoi j'ai tout fait pour pouvoir obtenir ce pigeon merveille pour mon colombier de reproduction. Très vite, il a montré qu'il avait une grande valeur reproductrice.

Ce sont des exemples d'accouplement que j'utilise habituellement pour mélanger un croisement réussi à nouveau dans ma propre famille. Des couples aussi proches que possible en accouplement retour sur la ligne de fondation. Cela vous donne la meilleure chance que le nouveau matériau ne changera pas les caractéristiques de votre famille de façon trop importante. Mais je dois admettre que cela ne fonctionne pas toujours comme l'exemple ci-dessus ... ... ...


 

1.09-9401_orleanslady.jpg

"De Orléans Lady" remporta en 1989 le 1er national Orléans pour John & Cor Vonk de Nigtevecht. Elle est une fille du couple de fondation "Het Boerke x De 150 Duif". Après sa sensationnelle victoire, elle a été déplacée à la Leeghwaterstraat à Hilversum, où elle a été placée au colombier de reproduction. Elle y fut très efficace. Elle a engendré un éleveur super pour Karl-Heinz & Jurgen Maydeck de Grevenbroich Allemagne et une femelle rouge qui aida Willem de Bruijn à gagner dix succès dans le top ten dans les compétitions WHZB et sur les concours de fond d'un jour.

 

 

 

 

PS du traducteur: Ceux qui suivent un peu ma colonie savent que j'ai introduit les Van Breemen en 2009 par le biais d'un couple spécialement formé par M. Van Breemen. Seul leur premier jeune 2010, la 021,  fut joué pour voir un peu ce que je pourrai en attendre à l'avenir . Pour sa première course elle fit le 8e / 1161p, 1er prix au club de Thaon. Tous les jeunes de ce que j'appelle "Le Vieux Couple" Van Breemen sont à la repro en 2011 et leurs premiers jeunes vont être testés sérieusement cette année sur le programme.

 

VB-2011.jpg

Commenter cet article

À propos

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION