Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION

04 Dec

Choisissez la discipline et les pigeons qui vous conviennent!

Publié par colombophilie  - Catégories :  #Articles Van Breemen

Choisissez la discipline et les pigeons qui vous conviennent!

 

Steven van Breemen



Que nous le voulions ou non, comme beaucoup de choses dans cette vie, nous devons souvent faire des choix.
Ce n'est pas différent dans le sport colombophile. De nos jours si nous voulons nous démarquer dans notre passe-temps nous devons nous spécialiser. Nous devons faire un choix. Tout le monde n'a pas le temps, l'espace, les ressources financières ou les connaissances pour être capable de maîtriser toutes les disciplines en même temps. Si tel était le cas alors ces amateurs qui participent à l'ensemble des 38 courses que l'on appelle ici le soit-disant Championnat Général pourraient sûrement finir par marquer plus de 35.000 points sur les 38.000 points possibles. Le plus souvent un total de 30.000 est à peine atteint. Maîtriser toutes les disciplines et avoir des pigeons appropriés pour chacune d'elle est presque impossible. C'est pourquoi nous voyons de plus en plus d'éleveurs spécialisés. La longue distance est la plus ancienne spécialité suivie par les Vitesse/Demi-fond.

Les concours de fond d'un jour ne sont devenus une spécialité populaire qu'au cours des dix dernières années. Il s'agit de la longue distance pour les petits amateurs. Tout le monde peut envoyer des pigeons de course capables de voler ces distances. Si vous avez un pigeon de vitesse/demi-fond en forme alors il peut facilement gagner un premier prix dans sa zone (Combine). C'est pourquoi cette distance est devenue si populaire au cours des dix dernières années. Jouer ce même pigeon sur une course de longue distance et l'histoire prendrait fin de façon bien différente.

Personnellement, j'ai commencé ma carrière de colombophile à la maison avec mes parents en jouant sur tous les concours.
Le championnat général de l'époque était une tradition voulue. Dans le "P.V. de Zwaluw "à Laren c'était feu Bram Lokker qui faisait le total des points sur le tableau noir chaque semaine. Après l'enlogement des pigeons le vendredi soir, il ramassait sa craie et mettait à jour le tableau. Tout le monde le regardait avec beaucoup d'intérêt. Si votre nom avait gagné une place ou deux sur ce vieux tableau noir alors vous aviez un peu plus de motivation à travailler un peu plus dur la semaine suivante. A cette époque, nous nous sommes vraiment tous battus pour ces points. Mais avec le temps de plus en plus de concours ont été ajoutés au programme si bien que la plupart des amateurs ne pouvaient pas suivre la demande croissante et la spécialisation a commencé à montrer son visage dans le sport colombophile.

 

3.2-5210 bontejaarling bourgesduivin-copie-1

 

Après mon mariage, j'ai déménagé à Hilversum et suis devenu membre du "PV De Eendracht " où  les membres jouaient principalement les courses de courtes et moyennes distances.

Ils jouaient à un niveau très élevé avec un type de pigeon très différent de pigeon que celui avec lequel j'étais habitué: Les Janssen d'Arendonk, de purs méchants démons de vitesse. Si je voulais monter au sommet contre les meilleurs de ce club je devais changer. J'ai utilisé les Janssen comme matériel de croisement. Et ceci a fonctionné comme du beurre sur du pain. Le pigeon Janssen en combinaison avec le vieux type De Smet Matthijs a formé un mélange de vitesse, de force, d'intelligence et d'endurance. Je pouvais rivaliser avec les meilleurs. Gagnant les vitesses devant le peloton sur la courte distance, remportant même contre les points avants avec un «survol» d'environ 60 km. En envoyant des pigeons punis à quelques reprises sur des courses plus longues de 400 km, j'ai découvert par hasard que mon type de pigeon pouvait faire beaucoup plus que de gagner des concours de vitesse chaque semaine. Quand mon "Goede Jaarling" en 1985 vola avec une grosse avance contre la crème de la crème sur Châteauroux au NABvP je me suis naturellement vendu.

 

Quand vous voulez vous spécialiser dans une discipline différente, vous faites un choix. Vous commencez à étudier le type de pigeon dont vous avez besoin pour cette spécialité et quand vous comprenez ce qui est nécessaire, votre choix est fait de commencer à vous spécialiser. Vous essayez de vous faire une idée du meilleur type de pigeon pour ces courses dans lesquelles vous voulez vous spécialiser: ils doivent être en mesure de sprinter sur un temps très long. Ils doivent être des pigeons avec un cadre osseux très rigide. Si les muscles sont ancrés sur un cadre faible, alors ils seront limités à 700 km quand le temps sera chaud et le vent de face. Le cadre commence à craquer, les muscles en veulent encore, mais ils ne peuvent pas travailler plus. Lorsque nous avons obtenu ce cadre osseux inflexible alors nous devons y ajouter un super caractère. Ils doivent être prêts à se battre pour revenir à la maison à tout prix, du début à la fin. Ensuite, le cocktail doit être amélioré en ajoutant la vitesse et l'intelligence. Ce qui signifie que faire appel à une touche de Janssen de temps en temps est indispensable. Un pigeon de fond d'un jour devrait également être en mesure de gagner de façon décisive une course de vitesse.  

 

Une condition nécessaire pour un athlète d'exceller dans les distances de demi-fond est un bon apport d'oxygène. Par conséquent, mon type de pigeon a une poitrine large contenant une paire de poumons larges. Veiller à ce qu'ils aient un avant-bras court résout le problème du déséquilibre car cela soulève le pigeon qui vole donc "un peu plus haut". Ceci est un avantage par vent de face. À des vitesses supérieures à 1600 mètres par minute, ceci peut être un désavantage, mais il n'y a pas de nombreuses courses de fond d'un jour qui atteignent ces vitesses élevées. Selon ce patron, pour lequel « De Goede Jaarling » était le modèle, j'ai commencé à planifier, sélectionner et accoupler

 

3.3-4102 fijnen jessica


La sélection et l'appariement vont toujours de pair.  

 

Je vous ai d'abord donné les outils et maintenant les blocs de construction. Puis, dans ce chapitre, je vous ai donné l'architecture sur laquelle s'appuyer.

Peut-être après beaucoup de réflexion vous serez en mesure de bâtir un plan défini pour le type de corps requis pour un certain type de pigeon. En collaboration avec l'architecte vous avez élaboré un patron, un plan, vous l'avez ajusté, et maintenant approuvé le projet final.

Le dessin a été montré à divers entrepreneurs afin d'obtenir un prix pour la construction éventuelle et vous en avez choisi un pour réaliser le projet.

 

Note: tous ces outils se trouvent dans les traductions des articles de "steven van breemen" que l'on peut retrouver sur ce blog

 

 

NL.08-1559432

Commenter cet article

ismail 12/05/2013 17:24

Merci pour votre idee ca me fais plaisire de lire ce document il me ameliore la motivation de gagner mes concours de fond

À propos

Tout sur le pigeon voyageur moderne, athlète ailé du XXIe siècle. Traductions d'auteurs réputés. Textes originaux. Articles sur le suivi d'une colonie de pigeons voyageurs. Intégralité des traductions faites par M.Maindrelle REPRODUCTION INTERDITE SANS AUTORISATION